Une émission de radio enregistrée pour les collégiens

Une émission de radio enregistrée pour les collégiens

Silence ! Le rouge est mis. C’est non sans quelque appréhension que les collégiens de Sainte-Thècle se sont installés derrière le micro de Radio Campus pour y enregistrer la première des trois émissions qu’ils vont animer durant l’année.

Le partenariat entre Sainte-Thècle et la radio associative Radio Campus 93.3 FM se poursuit cette année encore avec la classe de 3e Guéry, encadrée par Mesdames Grassac et Richardon, enseignantes de Lettres et d’Histoire.

Les vingt-neuf élèves de cette classe vont faire trois émissions radiophoniques, seul le thème est imposé, en lien avec les programmes des disciplines : « Raconter sa guerre : la Première Guerre mondiale ».

Les élèves de la classe de 3e Guéry se sont donc rendus, mercredi 4 octobre, dans les locaux de Radio Campus pour l’enregistrement en direct de leur émission sur le thème de la Première Guerre Mondiale : « Paroles de Poilus ».

À leur arrivée au studio, le stress est palpable : c’est impressionnant de se retrouver devant un micro !

Après une brève répétition, Bruno, le preneur de son, lance le compte à rebours avant le début du direct. Il faut se lancer…

Sous l’impulsion de l’animateur Théo, chacun livre une chronique sur le thème de la guerre.

Gabriel parle des causes de la guerre. Romain prend sa suite pour évoquer les conditions de la guerre. Ensuite, Tristan parle du courrier postal et de la censure avant que Félix ne parle de l’organisation à l’arrière.

Clément évoque ensuite l’économie pendant la guerre. Théo donne ensuite la parole à Maxime qui souhaite parler du retour des soldats dans leurs foyers. Puis Clara évoque la fraternisation entre les Français et Allemands au cours d’une partie de football une nuit de Noël. Bastien conclut l’émission par un quizz sur la vie des Poilus.

Le stress s’envole au fil de l’enregistrement et, au moment de quitter le studio, les élèves ont le sourire et n’ont qu’un souhait : faire une autre émission.

Retrouvez l’article de la Montagne ici.
Fermer le menu