5 juillet 2018

Procès fictifs

Jeudi 24 mai, dans l’enceinte d’une salle d’audience du Tribunal de Grande Instance de Clermont-Ferrand, devant un public venu nombreux, les élèves de la classe de Seconde 1 ont joué deux procès fictifs : « Violences et stupéfiants » le matin, « Tags et violences » l’après-midi.

Cette action a vu le jour grâce au partenariat noué depuis plusieurs années avec le Conseil Départemental d’Accès au Droit et grâce à l’investissement de deux enseignantes, Madame BLACHON, professeur d’Education Morale et Civique et Madame RICHARDON, responsable pédagogique des classes de Secondes et professeur d’histoire-géographie.

Les lycéens ont eu le scénario en main début janvier, ont choisi leur rôle puis appris par coeur leur texte avant de se glisser dans la peau de leur personnage : Président, assesseur, procureur de la République, greffier, huissier-audiencier, avocat, prévenu, policier pénitentiaire …

Les élèves ont ensuite commencé les répétitions en classe tous les quinze jours et se sont rendus au Tribunal pour un repérage des lieux et une répétition générale durant laquelle ils ont pleinement mesuré l’ampleur du projet !

Ce jeudi, en présence de Monsieur PIERRU, Président du Tribunal de Grande Instance de Clermont-Ferrand et du Conseil Départemental d’Accès au Droit 63, de Monsieur MAILLAUD, procureur de la République, de deux représentants de la Direction Départementale de la Sécurité Publique, de Monsieur LANTUEJOUL, chef d’établissement, des enseignants, des parents et de camarades des autres classes de Secondes, nos jeunes ont présenté un travail de qualité, salué par les représentants de la magistrature.

Un débat s’est ensuite engagé entre adultes et jeunes : produits stupéfiants, garde à vue, rébellion, violences associées à une interpellation, casier judiciaire, détention provisoire, dégradations, flagrant délit de transaction, contrôle d’identité, code pénal … Ont également été évoqués les différents métiers offerts par la Fonction Publique.

Nous tenons à remercier tous les membres de l’équipe du CDAD 63 qui n’ont pas compté leur temps pour encadrer nos élèves et leur donner des clés pour incarner au mieux leur personnage, ainsi que Monsieur PIERRU, Président du TGI et du CDAD63 qui a réservé un accueil chaleureux et personnalisé à nos 31 élèves de Seconde, acteurs des deux procès fictifs.