8 novembre 2017

Les élèves de CE2, CM1-CM2 et de 6e de Sainte-Thècle ont parcouru un millier de kilomètres

Grâce à cette action, nous sensibilisons nos élèves à la tolérance, au sens de l’effort et au respect de tous », expliquait Marie Bonicel, chef d’établissement du 1er degré.

Elle était donc ravie de voir s’élancer cent quatre-vingts élèves des classes de CE2, CM1, et CM2 de l’école Sainte-Thècle, dans compter les collégiens de 6e participant à l’action nationale « Mets tes baskets, et bats la maladie avec ELA ! »

Un film, une dictée, une course, un goûter
Après avoir visionné le film expliquant l’action de cette association et le quotidien des enfants malades, les élèves ont fait une dictée proposée par ELA, association européenne contre les lucodystrophies un texte de Leila Slimani (*), Des Histoires sans fin.
Ce même groupe d’élèves s’est ensuite rendu au parc Montjuzet pour participer au cross ELA, où un parcours sécurisé avait été préparé par Nicolas Montélion, professeur de sport.
Il concernait les élèves de tous les niveaux, qui se sont élancés pour de nombreux tours du parc. Car chaque tour était comptabilisé, matérialisé par la récupération d’un élastique au poignet, ce qui permettait de connaître la distance parcourue par chacun, en soutien aux enfants malades
Parents et professeurs ont aussi participé à cette action et à l’encadrement des élèves lors des trajets.
« Nous comptabilisons 995 kilomètres parcourus dans l’après-midi par les élèves ainsi que les parents et enseignants ! », pouvait-on annoncer au terme de l’opération. Ce fut aussi le moment de remercier l’Apel (association des parents d’élèves) .
Des coupons de participation au soutien de l’association ELA ont été remis le jour de la sotie, afin de poursuivre l’action, qui ne s’arrêtera pas là : au deuxième trimestre, on procédera à l’élection de l’ambassadrice ou de l’ambassadeur qui représentera Sainte-Thècle auprès de l’association ELA.
« Merci à tous pour ce temps partagé au service des autres et surtout des enfants malades » concluait Marie Bonicel.

(*) Prix Goncourt 2016 pour Chanson Douce.

Retrouvez l’article de la Montagne ici.